Home » News et développement » Haschisch.  Qu’est-ce que le haschisch et comment est-il produit ?

Haschisch.  Qu’est-ce que le haschisch et comment est-il produit ?

0

Il est désormais possible d’apprécier n’importe lequel des concentrés de cannabis.  Huile de cannabis, brisure, crumble, pâte, huile de cannabis extraite au butane, huile de Rick Simpson - de nombreuses variantes différentes existent sur ce sujet et il est probable que vous ayez un concentré favori.  Toutefois, bon nombre d’entre nous se rappelle que nous n’avions autrefois que deux choix : les mauvaises herbes ou le haschisch.  Qu’est-ce que le haschisch, comment est-il produit, quel est son effet et en quoi se distingue-t-il des autres concentrés de cannabis ?

 

Qu’est-ce que le haschich ?

Le haschich n’est autre que le produit cireux qui se forme lorsque les trichomes de cannabis (glandes de résine) sont concentrés et comprimés en un bloc solide.  La manière la plus ancestrale de produire du haschisch, et certainement la plus originale, consiste à racler la résine de cannabis collante des mains après avoir manipulé des bourgeons de cannabis.  Il est possible de produire le haschisch en frottant des fleurs de cannabis entre vos mains. Bien que cela soit compliqué, vous obtiendrez une boule de « finger-hash » en raclant vos mains.  Toute personne ayant récolté ses propres plantes de cannabis sera familière avec le « scissor-hash » qui se forme rapidement sur les ciseaux que vous utilisez pour tailler vos plantes.

 

 

Comment produire du haschisch

Vous pouvez également avoir recours à la méthode de l’eau / glace pour produire le haschisch.  Tout en remuant énergiquement, ajoutez du cannabis dans un seau d’eau glacée.  Avec le mouvement de brassage, les glandes de résine se décollent du cannabis et vont dans l’eau.  L’eau est ensuite filtrée dans un filtre à tamis afin de recueillir la résine, qui sera ensuite séchée.  Pour obtenir de meilleurs résultats, choisissez une variété de cannabis à photopériode riche en THC ou bien une variété à autofloraison.

 

 

L’histoire du haschisch

On se sert du haschisch depuis des milliers d’années, c’est-à-dire depuis que les premiers humains ont constaté le curieux produit collant issu de la plante de cannabis. Le haschisch peut être fumé, ou bien utilisé dans la cuisine/produits comestibles, et contient souvent environ 40 % de THC.  Pour certains amateurs de cannabis, le riche parfum aromatique et la saveur du haschisch en font un produit unique.  Vous pourrez facilement le conserver, le transporter et l’apprécier.  Dans les années 80, le haschisch est exporté depuis certains des principaux pays de production (le Népal, l’Inde, le Pakistan et l’Afghanistan), avec un cachet sur le bloc de haschisch, souvent enveloppé dans un emballage rouge ou jaune avant d’être exporté.  Il est facile de cultiver son propre cannabis. Ainsi, les importations de haschisch ont pratiquement disparu pour laisser la place aux concentrés modernes de cannabis.  

 

Puissance du haschisch.  Haschisch riche en THC.

L’un des inconvénients du haschisch est qu’il contient du matériel végétal, ce qui limite la puissance du haschisch.  Cela a ainsi poussé certaines personnes à rechercher des méthodes alternatives pour créer des concentrés de cannabis riches en THC.  De nos jours, de nombreuses méthodes sont disponibles, conduisant à une production quotidienne de concentrés contentant entre 50 et 80 % de THC.  C’est deux fois plus puissant que le haschisch traditionnel.  En général, les méthodes modernes de production de concentrés de cannabis impliquent le broyage des bourgeons de cannabis, puis leur lavage avec un solvant pour extraire les cannabinoïdes et les huiles de la plante.  L’éthanol, le butane, l’alcool isopropylique ou le dioxyde de carbone supercritique font partie des solvants dits classiques.  Le concentré de cannabis sera prêt une fois que le solvant aura été éliminé en toute sécurité.  Bien que la plupart des personnes consomment leurs concentrés de cannabis au moyen d’un vaporisateur, il existe de nombreuses autres méthodes, depuis la mastication à la fumée.

 

Les concentrés modernes de cannabis sont extrêmement populaires aussi bien chez les consommateurs à titre médical comme récréatif. De même, en vous rendant chez un dispensaire américain, vous constaterez que les concentrés sont désormais plus populaires que les bourgeons. Malheureusement, il est donc de plus en plus difficile de se procurer du haschisch de bonne qualité.  De nombreux consommateurs de cannabis plus jeunes considèrent le haschisch comme un produit démodé.  Néanmoins, les fans de haschisch de la vieille école estiment qu’il n’y a rien de tel.  


October 28th 2016
Easy Indoor
Grow Guide

Related items

 

Commentaires récents (4)

On 12 -11-2016 at 21:17 u Jim Sullivan wrote:
Hello,Dry ice is a great and easy way to make hash,look it up on you-tube,i think it is better quality and easy to do.
 

On 23 -02-2018 at 01:11 u Hillsidevwbud wrote:
I think full melt hash is the best and healthy way to go taste the best
 

On 20 -05-2018 at 07:52 u AHRIMAN RISING wrote:
I grew up in South Florida in the early 70’s, before the government managed to shut down importers, and US produced herb was considered dogshit. This was the era of Maui and Kona, Columbian Gold, Thai or any of the imported Hash brands from Africa and the Middle East. I can’t speak for what is available now, but I long for the taste of Blond Lebanese. Nothing will ever compare.
 

On 23 -08-2018 at 04:24 u Karen wrote:
If you find that hash let me know. I have a medical marijuana card. So it's good strains. I just miss that piney tast. Oh and the super buzz. Boy do I miss hashish.
 




Leave a comment

Nom
E-mail
Your comment
Type the characters you see in the picture below
I would like to receive the newsletter
Contactez-nous   |   Disclaimer   |   Privacy policy, terms and conditions

Dutch Passion recommande à ses clients de consulter les lois et réglementations locales applicables avant la germination. Dutch Passion ne saurait être tenue responsable des actes de toute personne agissant contre les lois et les réglementations locales en vigueur. Les graines de cannabis doivent être conservées comme des souvenirs par toute personne d’une région où la culture du cannabis est illégale.