Home » News et développement » Qu’est-ce que le cannabichromène (CBC) ? - graines Dutch Passion.

Qu’est-ce que le cannabichromène (CBC) ? - graines Dutch Passion.

0

À ce jour, vous devriez avoir entendu parler des deux cannabinoïdes les plus parlés, le, THC (Tétrahydrocannabinol) et le CBD (Cannabidiol). Mais il se peut que vous n’ayez pas trop entendu parler du Cannabichromène, également connu sous le nom de CBC. Le CBC attire tout particulièrement l’intérêt des cultivateurs de cannabis, des utilisateurs de cannabis médical et des entreprises pharmaceutiques.

Tout comme le THC et le CBD, le CBC est produit à partir du CBG-A (acide cannabigérolique). Le CBG-A et sa forme non acide, le CBG, sont souvent perçus comme le cannabinoïde parent, qui intervient en tant que précurseur du CBC, du THC et du CBD. Ce qui rend le CBC hors du commun est qu’il reçoit une part de l’attention et discussion des composants THC et CBD, mieux connus. Mais cela pourrait changer puisque le CBC éveille de plus en plus l’intérêt des chercheurs en médecine.

Que savons-nous sur le CBC, qu’est-ce que le cannabichromène ?

Bien que les preuves soient actuellement limitées, nous savons que le CBC ne procure pas la même sensation d’euphorie que le THC. Et nous savons que le CBC ne se lie pas aussi bien au récepteur cannabinoïde humain CB1. Mais il a été prouver que le CBC agit sur la douleur et s’associe à d’autres récepteurs de douleur dans le corps. En particulier, le CBC interagit avec les récepteurs TRPV1 et TRPA1. Cela revêt un grand intérêt pour les entreprises pharmaceutiques, qui seront curieuses de savoir comment les médicaments à base de CBC peuvent intervenir dans le soulagement de la douleur. Une grande inconnue est la manière dont le CBC peut accentuer les effets d’autres cannabinoïdes, ce qu’on pourrait désigner d’effet d’entourage. Il est également possible que le CBC inhibe d’autres cannabinoïdes. Les recherches en sont toujours à un stade précoce, mais les grandes entreprises pharmaceutiques font pression pour plus de recherches.

Comment le Cannabichromène se forme-t-il ?

Le CBC se trouve dans la plante de cannabis essentiellement sous forme d’acide cannabichroménique (« CBC-A »). Avec le temps, ou lorsque le CBC-A est chauffé, il se transforme en CBC. Au départ, le géranyl-pyrophosphate  et l’acide olivetolique ont été associés pour produire l’acide cannabigérolique, également connu sous le nom de CBG-A. Le CBG-A est un intermédiaire clé, ou « cannabinoïde parent » pour plusieurs cannabinoïdes, une réaction à l’enzyme crée le CBCA. Avec le temps, ou lorsqu’il est chauffé, le CBCA est décarboxylaté, produisant ainsi le CBC. 

Recherche sur le cannabichromène.

Le CBC présente d’intéressants attributs anti-inflammatoires, étudiés dans les années 80 via des tests d’œdème sur pattes de rat . Il a été prouvé que le CBC était aussi efficace que le phénylbutazone (PBZ) à doses équivalentes. Le phénylbutazone, également connu sous le nom de « bute », est un anti-inflammatoire stéroïde largement utilisé pour des traitements anti-douleurs de courte durée chez les animaux. Toutefois, étant donné que le CBC est moins toxique que le PBZ, il a été conclu que de plus fortes doses de CBC peuvent être utilisées pour produire un effet thérapeutique plus intense.

Recherche sur les propriétés anti-inflammatoires du cannabichromène.

Les recherches sur le CBC chez les humains ont été limitées à cause de l’interdiction du cannabis. Toutefois, cette étude faite sur des souris en 2012, montre que des propriétés anti-inflammatoires ont été trouvées.

Qu’est-ce que le cannabichromène ? Traitement contre l’acné

Cette étude récente montre que le Cannabichromène peut également avoir des applications bénéfiques sur des conditions dermatologues, comme l’acné, conjointement avec le THCV et le CBDV.

Le Cannabichromène comme antidépresseur.

Cette étude de 2012 montre que le cannabichromène a un potentiel antidépresseur. L’étude a également indiqué que le CBD était prometteur en tant qu’antidépresseur. De nombreux utilisateurs de cannabis ont déjà ressenti que le cannabis peut élever votre esprit, tout en soulageant l’anxiété. À l’avenir, il serait intéressant de voir si des cannabinoïdes spécifiques seront utilisés dans le traitement de la dépression. L’une des questions-clés, à laquelle il faudra du temps pour répondre, se rapporte à la manière dont les différents cannabinoïdes agissent ensemble, de façon synergistique. Certains cannabinoïdes intensifieront les effets les uns des autres, tandis que d’autres pourront réduire les impacts les uns des autres. 

Variétés de cannabis riches en cannabichromène.

Dans les années à venir, certains cultivateurs de cannabis essaieront d’enrichir en cannabichromène les variétés de cannabis, en ayant recours à des techniques de culture sélective. Bien qu’il s’agisse d’un processus de culture défiant, les résultats permettront aux utilisateurs de cannabis médical de tester du cannabis riche en cannabichromène.

Cannabichromène. Toujours plus de questions que de réponses.

Il aura fallu plusieurs années d’intérêt pour réunir des comestibles, des huiles et des variétés de cannabis riches en CBD. Objectivement, il faudra encore quelques années avant d’obtenir plus de réponses quant à l’utilisation du Cannabichromène. Mais avec autant d’études formelles réalisées sur le cannabichromène, il semble probable que ce cannabinoïde soit l’un de ceux qui attirera le plus d’attention dans les années à venir. Et si Dutch Passion peut proposer une variété de cannabis riche en Cannabichromène, nous le ferons sans aucun doute.


March 1st 2018
Easy Indoor
Grow Guide

Related items

 

 

 

 

Commentaires récents (0)




Leave a comment

Nom
E-mail
Your comment
Type the characters you see in the picture below
I would like to receive the newsletter
Contactez-nous   |   Disclaimer   |   Privacy policy, terms and conditions

Dutch Passion recommande à ses clients de consulter les lois et réglementations locales applicables avant la germination. Dutch Passion ne saurait être tenue responsable des actes de toute personne agissant contre les lois et les réglementations locales en vigueur. Les graines de cannabis doivent être conservées comme des souvenirs par toute personne d’une région où la culture du cannabis est illégale.